Cadre de vie > Urbanisme > Plan Local d'Urbanisme
Le Plan Local d'Urbanisme (P.L.U.)

Transformation du POS en PLU

Depuis la loi Solidarité et Renouvellement Urbains (SRU) du 13 décembre 2000, le Plan d'Occupation des Sols (POS) a changé de dénomination et est devenu le Plan Local d'Urbanisme (PLU), nouvel instrument de planification.

La loi SRU a traduit la volonté de promouvoir un aménagement plus cohérent, intégrant les multiples thématiques de l'urbanisme, de l'habitat aux déplacements, en passant par l'économie et l'environnement, le tout dans une perspective de développement durable.

A Epinay, le Plan Local d'Urbanisme a été approuvé par le Conseil municipal, le 19 décembre 2008.

Qu'est-ce qu'un Plan Local d'Urbanisme ?

C'est le document de planification urbaine élaboré à l'échelon communal. Il fixe les règles d'occupation et d'utilisation du sol : OU, QUOI et COMMENT CONSTRUIRE.

Il est constitué de différentes pièces :

  • un rapport de présentation, qui inclut le diagnostic du territoire, l'état initial de l'environnement, l'exposé des motifs et l'évaluation des incidences du plan sur l'environnement ainsi que les mesures prises pour sa préservation et sa mise en valeur,
  • le Projet d'Aménagement et de Développement Durable (PADD) qui expose les orientations générales d'aménagement et de développement de la commune,
  • des orientations d'aménagement par secteur, facultatives mais opposables aux tiers, qui constituent en quelque sorte un zoom sur l'aménagement possible d'un secteur ou d'un quartier de la ville, https://advising.wisc.edu/facstaff/....l
  • le règlement écrit, qui énonce pour chaque type de zone les règles applicables et correspondant au plan de zonage,
  • des servitudes et annexes.

L'évolution du PLU

Un PLU n'a pas de « durée de vie » légale.

Il peut évoluer au travers de différentes procédures :

  • la modification, qui autorise des changements ponctuels dans le document,
  • la révision simplifiée, qui autorise l'adaptation des règles d'urbanisme à une opération d'intérêt général ou la correction d'une erreur matérielle,
  • la révision générale, qui autorise des changements de grande ampleur. Le document fait en quelque sorte « peau neuve »,
  • la mise en compatibilité, rendue nécessaire lors de la modification de règles supra-communales telles les règles du Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) ou les Plan de Déplacement Urbain d'Île-de-France.
 

Flash info

Agenda

<<  Mars 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di